In English
Portail
In English
Axe de succès global de l'élève

100 % de notre personnel enseignant ont complété le continuum de l’intégration des principes de la différenciation pédagogique en septembre 2013. Voici un tableau qui décrit l’évolution des résultats dans notre conseil :

Stade du continuum Septembre 2012 Septembre 2013
Initiation 77 % 46 %
Exploration 16 % 32 %
Acquisition 4 % 13 %
Consolidation 3 % 8 %

Ce tableau représente le pourcentage de notre personnel enseignant aux différents stades du continuum. Il démontre ainsi l’évolution qui a eu lieu entre 2012 et 2013. C’est important de se rappeler que nous voulons voir le pourcentage de notre personnel enseignant au stade d’acquisition augmenter d’une année à l’autre.

Produits livrables

Un site interactif est maintenant en ligne afin de permettre à notre personnel enseignant d’acquérir les connaissances nécessaires. Le continuum est disponible de façon électronique et lorsqu’un membre du personnel enseignant veut en connaître plus sur un item des deux premiers stades, il peut cliquer sur un hyperlien qui l’amènera à l’information qu’il recherche.

25 % de nos accompagnements ont été réalisés à partir des stratégies ciblées au niveau de l’évaluation au service de l’apprentissage, soit une légère diminution par rapport à l’année dernière. Ces accompagnements ont principalement eu lieu dans le domaine de l’écriture, domaine ciblé dans le plan d’amélioration. De plus, nous avons recueilli des échantillons de travaux d’élèves pour lesquels une rétroaction descriptive avait été fournie. À trois reprises durant l’année scolaire, nous nous sommes penchés sur la relation entre cette rétroaction descriptive et les critères d’évaluation élaborés avant d’en analyser le progrès.

Nous devrons insister sur l’élaboration des critères d’évaluation, sur les modèles fournis aux élèves d’exemples de travaux de qualité ainsi que sur la rétroaction donnée. Lorsque le personnel enseignant utilise des pratiques d’évaluation en tant qu’apprentissage, il permet à l’élève de devenir un apprenant autonome qui peut suivre ses progrès, déterminer les prochaines étapes et réfléchir à son apprentissage. De plus, connaître où chaque élève se situe permet d’adapter son approche pédagogique afin d’aller chercher chaque élève là où il se trouve et de respecter ses forces et ses intérêts.

Nous avons acheté l’outil informatisé Compass for success, qui nous permettra d’élaborer un tableau de bord pour le Conseil ainsi que chacune de ses écoles. Cet outil nous permet présentement d’accéder à nos données de la banque de données Trillium et nous sommes en attente du module qui nous permettra de personnaliser les tableaux de bord. Ces tableaux permettront aux directions et aux enseignants de pister les progrès des élèves de façon régulière. Ce tableau devrait être en place d’ici la fin de l’année scolaire 2014-2015.

Axe d'engagement communautaire

Les grilles d’analyse des activités communautaires ont été utilisées pour 98 activités scolaires communautaires dans les 10 écoles du Conseil. Cet outil a été modifié plusieurs fois pour tenir compte de la rétroaction des utilisateurs. Il devient ainsi de plus en plus pertinent et utile.

On constate aussi une augmentation de l’utilisation de la grille comme outil de planification AVANT l’activité. Par contre, son emploi n’est pas encore devenu un automatisme et la grille est encore trop souvent utilisée après le coup. Le but ultime de l’utilisation de la grille est d’augmenter la qualité et la portée des activités. Il est très important de suivre les étapes de planification et d’évaluation dans l’ordre chronologique des évènements.

Afin de contribuer pleinement à l’essor de la francophonie, il est essentiel que les écoles continuent à développer les partenariats existants et en créent de nouveaux. Les partenariats école-communauté favorisent l’apprentissage des élèves et contribuent concrètement à l’élargissement de l’espace francophone. La compilation des grilles d’analyse a permis de constater que cette année, nos écoles ont collaboré avec 51 nouveaux partenaires communautaires au profit de nos élèves et leurs familles.

Entre autres, mentionnons un partenariat avec l’Association des francophones du Nord-Ouest de l’Ontario (AFNOO) pour souligner la journée des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes le 25 septembre. L’AFNOO a apporté son expertise au niveau politique en coordonnant la levée du drapeau à la mairie dans 5 de nos communautés. Les écoles ont pour leur part préparé les élèves, organisé des parades, des tintamarres, des chants et des discours d’élèves afin de faire de cette journée un moment mémorable. Tous en sont ressortis gagnants puisque la francophonie a été mise en évidence un peu partout dans le Nord-Ouest, rehaussant ainsi le profil de nos communautés ainsi que la fierté de nos élèves.

L’évaluation est une composante essentielle au succès de toute activité. Comment savoir si nos efforts en valent la peine, si on ne mesure pas l’impact d’une activité?

Un modèle très simple de sondage de satisfaction a été élaboré pour que les écoles puissent l’administrer sur place auprès des participants à l’activité. Un total de 19 sondages a été administré auprès des clientèles ciblées par les activités. La moyenne du taux de satisfaction des participants était très élevée. En effet, 97 % des répondants étaient satisfaits. Ceci n’empêche pas que certains commentaires constructifs aient été retenus et servent à améliorer l’activité la prochaine fois.

De plus, dans un cas, un sondage modifié a été administré auprès de la clientèle de parents qui ne s’est pas présentée à l’activité. Voici une autre bonne façon de recevoir des suggestions qui aideront à la planification future d’une activité.

Axe de la Performance

Dès le début de ce projet, une collaboration étroite a été établie entre le Service des ressources humaines et les Services à l’élève afin de cibler des formations à offrir aux membres du groupe de personnes de soutien à l’élève. Celles-ci sont directement reliées aux résultats obtenus grâce à l’outil de mesure autodiagnostic administré pendant l’année 2012-2013.

En effet, une série d’ateliers et de formations ont été offerts afin d’appuyer les membres du personnel qui œuvrent directement auprès des élèves qui souffrent du spectre autistique et au sujet de la santé mentale.

Ce travail débutera lors de la prochaine année scolaire avec le groupe de secrétaires d’écoles et de concierges.

Dans un premier temps, nous avons élaboré un profil de compétences comportementales et les cinq niveaux de manifestation de ces compétences pour chaque poste administratif ou de soutien (27 profils au total).

Dans un deuxième temps, nous avons développé un outil de mesure autodiagnostic pour le personnel administratif et de soutien afin qu’ils se situent eux-mêmes sur une échelle de cinq niveaux de manifestation des compétences comportementales. Les outils ont été informatisés et administrés par le biais d’un site Internet sécurisé. La collecte de données s’est échelonnée sur une période de quelques semaines au printemps.

Dans un troisième temps, les superviseurs immédiats des membres du personnel qui ont rempli l’outil autodiagnostic ont été invités à valider les données.

Dans un dernier temps, nous avons élaboré une fiche d’évaluation par personne évaluée (80) présentant leur profil des compétences comportementales selon deux points de vue : autoévaluation et point de vue de leur superviseur.

Un rapport final des résultats de l’analyse des 80 fiches d’évaluation individuelle a permis de relever les forces et les défis sur le plan des compétences des employés ciblés du CSDCAB. Ce rapport et ses résultats seront étudiés et présentés aux gestionnaires du Conseil ainsi qu’aux participants et participantes pour permettre les échanges structurés éventuels entre les superviseurs et leurs membres du personnel.

Axe de l’innovation technologique

Nous avons consulté notre clientèle à l’aide de trois sondages. Le haut taux de participation en soi-même est un indicateur de l’importance accordée à la technologie par les trois groupes cibles.

Clientèle visée Taux de participation
Élèves de la 4e à la 12e année 77 %
Parents 43 %
Personnel scolaire 76 %
Personnel administratif 84 %

Les résultats préliminaires du sondage indiquent que les élèves, les parents et le personnel scolaire et administratif des trois régions ont accès aux outils technologiques et sont à l’aise quant à l’utilisation de la plupart d’entre eux. Les élèves trouvent que la technologie augmente leur intérêt pour la collaboration, la planification et la recherche malgré le fait que l’utilisation présente préconise des moyens plus traditionnels.

Les élèves, les parents et le personnel voient la technologie comme un avantage pour l’accès à l’information. Par contre, les parents des élèves de l’élémentaire préfèrent un contact plus personnel pour discuter de tout ce qui a trait à leur enfant.

Il est important de noter qu’il y a des différences quant à l’utilisation de la technologie entre les membres du personnel scolaire au niveau élémentaire et secondaire. En particulier, nous constatons que les membres du personnel scolaire du niveau secondaire voient que la technologie leur permet de mieux communiquer avec les élèves contrairement au personnel scolaire du niveau élémentaire.

Une analyse approfondie des résultats du sondage s’avère nécessaire afin de comparer les besoins relevés par les trois clientèles cibles à la liste des besoins relevés l’année dernière par le comité de travail.

Une liste préliminaire des besoins en technologie a été dressée par le comité de travail à l’aide d’une matrice décisionnelle.

Le rapport du sondage des trois clientèles cibles nous permettra de valider la liste et d’en faire une feuille de route de la technologie de l’information et de la communication permettant au Conseil de mettre en œuvre un plan pour transformer étape par étape son approche pédagogique et en faire un système conçu pour l’apprenant du XXIe siècle.

La feuille de route sera élaborée et partagée avec les Services informatiques, le Service de communication et les Services pédagogiques afin que la mise en œuvre puisse débuter l’année prochaine.