In English
Portail
In English
Axe de succès global de l'élève

Deux enquêtes collaboratives ont eu lieu cette année en lien avec l’objectif de l’envol académique dans notre plan d’amélioration. Les deux avaient comme objectif la mise en œuvre des stratégies d’acquisition du vocabulaire selon les six étapes de Marzano et Pickering. Un des objectifs premiers de l’enquête collaborative est d’encourager la réflexion sur la pratique enseignante et de faire mousser la collaboration entre les membres du personnel enseignant des différentes écoles de notre système. Tout le personnel enseignant, soit environ 34 enseignants et enseignantes, ayant participé à ces enquêtes ont mis en place les stratégies d’évaluation au service de l’apprentissage suivantes : élaboration de critères d’évaluation avec les élèves, rétroaction descriptive selon les critères établis, autoévaluation et évaluation par les pairs.

Les discussions durant les enquêtes ont principalement porté sur la mise en pratique de ces stratégies et les interventions ont été ajustées en fonction des résultats des élèves. Ce sont les ajustements à la façon dont on aborde l’apprentissage des élèves en salle de classe selon les évaluations obtenues qui sèment les débuts de la mise en œuvre des principes de la différenciation pédagogique en salle de classe.

Toutes nos écoles ont maintenant reçu la formation appropriée pour le projet « Nos forces en action » et chaque membre du personnel du Conseil a reçu un exemplaire du livre : « Repenser la culture scolaire : la mise en œuvre d’une approche basée sur les forces à l’école », dans lequel cette approche est décrite. Lors des rencontres pédagogiques des directions d’école cette année, chaque direction ou direction adjointe devait apporter avec elle des preuves indiquant les occasions où les élèves avaient exploité leurs forces lors d’activités ou d’expériences authentiques. Ce partage fut d’une richesse inestimable au point de vue de la réflexion nécessaire afin de bien ajuster cette approche et d’ancrer ce projet dans les actions concrètes vécues dans chacune de nos écoles. De plus, la mise en œuvre du programme ministériel « Tracer son itinéraire » nous a permis de faire des liens avec le projet « Nos forces en action » afin de faire réfléchir chaque élève à propos de ses forces et comment celles-ci sont reliées aux compétences qui lui seront nécessaires tout au long de sa vie. Le portfolio des élèves au palier élémentaire et le plan d’itinéraire d’études personnalisé des élèves au palier intermédiaire et secondaire ont permis aux élèves et à leurs parents d’amorcer cette réflexion.

De plus, nous offrons maintenant dans certaines écoles des choix de production à nos élèves selon leurs forces et intérêts. Lorsque l’on offre des choix aux élèves selon leurs forces, nous leur permettons de partir de quelque chose de solide avec lequel ils sont familiers et de démontrer les apprentissages qu’ils ont accomplis. Un élève plus confiant est souvent un élève plus motivé.

De plus, les résultats obtenus lors de l’administration du sondage sur le continuum des principes de la différenciation pédagogique nous démontrent que le personnel enseignant progresse au niveau de la mise en œuvre de la différenciation. Nous devions améliorer de 5 % le nombre du personnel enseignant qui se trouvait à l’étape de l’acquisition. Nous sommes passés de 13 % l’an dernier à 24 % de notre personnel qui a indiqué se retrouver à l’étape de l’acquisition sur le continuum.

Résultats (jaune)

L’outil électronique qui nous mènera vers l’accessibilité aux données de notre tableau de bord électronique est maintenant disponible pour nos directions d’écoles. Nous leur avons offert une courte formation à la rencontre des directions au mois de mars. Présentement des rapports génériques sont disponibles pour les directions. Nous continuerons de travailler afin de personnaliser cet outil pour qu’il puisse afficher les données de notre tableau de bord. Cependant nous continuerons aussi d’envoyer les données du tableau de bord deux fois par année aux directions afin qu’elles puissent prendre des décisions éclairées appuyées sur des données à jour et pertinentes à leur priorité.

Axe d'engagement communautaire

Il est certain que le succès de toute activité est intimement lié au degré d’implication des participants. Si un projet est initié par les élèves ou même par les parents, il est beaucoup plus probable qu’il réponde à leurs besoins et intérêts. Une étude des grilles d’analyse des activités communautaires révèle une participation significative de la part des élèves pendant l’année scolaire 2014-2015. En effet, les élèves ont été consultés avant la planification des activités dans 67 % des cas. Les parents ont été consultés pour 28 % des activités et la communauté pour 25 %.

Plusieurs écoles ont maintenant des conseils étudiants qui organisent des activités qui répondent à leurs besoins. Ces regroupements permettent aux élèves de développer leurs habiletés en leadership et de faire une différence dans leur école et leur communauté.

Les directions d’école avouent ne pas toujours penser à utiliser la grille avant les activités, mais en constatent les résultats positifs. Ils ont vu des progrès non seulement au niveau de la consultation des élèves, mais aussi des parents. En particulier, ils citent les projets des forces comme étant une bonne occasion d’impliquer les élèves, les parents et la communauté.

Cette année les directions d’écoles ont exprimé un intérêt à être plus visibles dans leur communauté, entre autres par le biais des activités d’engagement communautaire. Il n’est pas toujours naturel de penser à inviter les médias aux activités qui se passent à l’école. Par contre, l’effort conscient supplémentaire a porté ses fruits. Il y a eu une augmentation de 26 % de la couverture médiatique de nos écoles par rapport à l’année 2013-2014. Ceci dépasse de beaucoup l’objectif de 15 % que nous nous étions fixé. L’utilisation de plus en plus accrue de la grille d’analyse des activités communautaires contribue à l’augmentation de la présence des écoles dans les médias puisque l’étape de l’invitation des médias est prévue dans l’outil.

Une couverture médiatique positive à l’égard de nos écoles contribue à la vitalité de notre réseau. Ainsi, en renforçant notre présence médiatique et le sentiment de fierté vis-à-vis de nos écoles catholiques de langue française, nous contribuons à l’augmentation du nombre d’inscriptions. Ces efforts de promotion devront être maintenus afin de continuer à bâtir sur nos acquis.

Axe de la Performance

Nous avons développé un profil de compétences pour deux des groupes d’employés ciblés cette année soit les concierges et les bibliotechniciennes ou bibliotechniciens. Nous avons aussi développé un outil de mesure auto diagnostique pour ces deux groupes afin qu’ils se situent eux-mêmes sur une échelle de compétences de connaissances par rapport aux profils. Les sondages seront déployés directement à ces groupes d’employés dans les mois à venir.

Le recueil de données pour le groupe des secrétaires a été reporté en raison des nombreux changements aux niveaux des systèmes de comptabilité et de paye.

Cette année, avec les dossiers et défis complexes que nous avons traités, nous avons dû reporter cet élément.

Axe de l’innovation technologique

Une liste des projets prioritaires a été élaborée en tenant compte des résultats des sondages effectués en 2013-2014, des priorités ministérielles et des projets déjà ciblés. La liste est divisée selon les divers services, soient le Service des finances, le Service des communications, les Services éducatifs et les Services des ressources humaines. Nous avons choisi d’organiser les divers projets de cette façon afin de ne pas perdre de vue toutes les demandes, projets et initiatives qui touchent les Services informatiques afin de nous permettre de mieux prioriser les projets de la feuille de route.

Un plan de travail de l’innovation technologique pour les 5 prochaines années a été élaboré en tenant compte des projets qui font appel aux Services informatiques. Ce plan a été élaboré suite à deux sessions de travail en face à face en plus de plusieurs contributions devenues possibles par l’entremise de l’infonuagique et le travail collaboratif asynchrone.